Menu

Autisme : les conseils scolaires recevront 12 300 $ pour chaque « nouvel » enfant autiste cette année

11 mars 2019

Les conseils scolaires ontariens recevront un financement additionnel non renouvelable de 12 300 $ en moyenne pour chaque enfant atteint du trouble du spectre de l’autisme qui joindra les bancs d’école d’ici la fin de l’année scolaire en cours.

La ministre de l’Éducation, Lisa Thompson, en a fait l’annonce lundi matin à Ottawa alors que de nombreux parents craignent l’impact des changements au Programme ontarien des services en matière d’autismedans les écoles à travers la province.

Plus d’élèves autistes feront leur entrée à l’école à temps plein ce printemps et nous faisons ces changements au financement des conseils scolaires pour assurer un support, a déclaré la ministre en conférence de presse.

Ces appuis commencent immédiatement.

 Lisa Thompson, ministre de l’Éducation de l’Ontario

Le bureau de la ministre Lisa Thompson a précisé que ces fonds seront octroyés aux élèves autistes qui intégreront les classes au cours des mois restants de l’année scolaire 2018-2019.

Pour les années suivantes, la province dit qu’elle va notamment financer des formations sur les enfants autistes pour les enseignants.

Une demande des directions d’écoles

Il y a deux semaines, l’Association des directions des écoles franco-ontariennes ( ADFO ) a envoyé une lettre à la ministre Lisa Thompson.

L’ADFOAssociation des directions des écoles franco-ontariennes demandait une stratégie et des ressources pour aider les écoles à accueillir un plus grand nombre d’enfants autistes dès le 1 er avril, date à laquelle les changements au Programme ontarien des services en matière d’autisme entreront en vigueur.

Par l’entremise de cette réforme, le gouvernement de Doug Ford veut octroyer de l’argent directement aux parents d’enfants autistes pour leur permettre d’obtenir des traitements dans le secteur privé plutôt que d’attendre une place subventionnée.

Or, plusieurs parents craignent que le financement provincial s’épuise rapidement ce qui empêcherait que leurs enfants puissent bénéficier de thérapies intensives plus coûteuses.

Selon l’Association, ces changements signifient que des enfants devront dorénavant fréquenter l’école à temps plein, faute d’accès aux ressources communautaires ou privées.

Toutefois, les écoles ne sont pas en mesure de répondre aux besoins supplémentaires de ces élèves, selon l’ADFOAssociation des directions des écoles franco-ontariennes.

Selon la directrice générale de l’ADFOAssociation des directions des écoles franco-ontariennes, Nadine Trépanier-Brisson, l’annonce de la ministre répond à certaines inquiétudes, mais pas toutes.

Nous avons une pénurie de main-d’œuvre dans les écoles et le personnel spécialisé pour les élèves atteints [du trouble du spectre de l’autisme] est très limité

 Nadine Trépanier-Brisson, directrice générale de l’ADFO

La ministre Lisa Thompson a aussi annoncé que la province versera des fonds pour les programmes après l’école pour les élèves atteints de troubles du spectre de l’autisme.

Le gouvernement ontarien maintiendra également le financement annuel de 3 milliards de dollars pour les enfants ayant des besoins particuliers.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1157687/autisme-ecole-programme-services-financement

Allergique? Vous cherchez un restaurant où manger? Consultez le répertoire