Menu

Un policier donne sa Xbox 360 à des enfants

22 août 2018
Les jumeaux Ludovik et Lucas, ainsi que leur cousine Julia, avec Dominic Pellerin, avant son transfert de la MRC des Basques à Trois-Pistoles vers Drummondville.

Navigation

Un policier donne sa Xbox 360 à des enfants

Il avait créé des liens avec la famille avant d’être muté

Les jumeaux Ludovik et Lucas, ainsi que leur cousine Julia, avec Dominic Pellerin, avant son transfert de la MRC des Basques à Trois-Pistoles vers Drummondville.

PHOTO COURTOISIE, VALÉRIE GIROUARDLes jumeaux Ludovik et Lucas, ainsi que leur cousine Julia, avec Dominic Pellerin, avant son transfert de la MRC des Basques à Trois-Pistoles vers Drummondville.

TROIS-PISTOLES | Pour son dernier quart de travail à Trois-Pistoles, le policier de la Sûreté du Québec Dominic Pellerin a remis sa console de jeux vidéo XBox 360 et neuf jeux à une famille de quatre jeunes enfants avec qui il avait créé des liens dans le cadre de son travail.

Le policier qui travaillera désormais à Drummondville a connu la famille de Bruno Lévesque et de Valérie Girouard surtout en raison de la condition de santé de la mère de 33 ans.

Atteinte de sclérose en plaques, elle souffre parfois d’importantes crises d’épilepsie qui ont déjà amené les policiers à aider son conjoint à la maintenir physiquement pour sa sécurité.

Valérie Girouard se souvient d’un événement en particulier survenu au printemps dernier.

« C’est lui (Dominic Pellerin) qui s’est occupé des enfants. J’ai un flash de lui qui avait le bébé dans les bras. Il était vraiment fin », raconte-t-elle.

Le policier les a aussi rencontrés lorsque leur véhicule avait été abîmé lors d’un incident. Au fil des interventions, des liens se sont créés avec les quatre enfants, Ludovik et Lucas, 7 ans, McKenna, 5 ans, et Logan, bientôt deux ans.

Surprise de taille

Lundi passé, le policier a stationné son véhicule près de leur maison. La mère de famille s’est questionnée sur les raisons de sa présence, mais s’est dit qu’il devait venir rencontrer le couple pour parler d’un dossier dont ils avaient déjà discuté, à savoir si les enfants avaient le droit ou pas de jouer au hockey dans la rue, dans un cul-de-sac.

« En fait, il a demandé si nos enfants aimaient les jeux vidéo. Il a dit qu’il déménageait à Drummondville et qu’il avait pensé à nous, en sortant d’un sac son XBox 360, neuf jeux et deux manettes », a raconté Mme Girouard, ajoutant qu’elle avait encore des frissons juste à raconter l’histoire.

Selon Valérie Girouard, le policier a pensé que les enfants pourraient se changer les idées dans les moments où l’état de santé de cette dernière serait plus difficile. Les enfants se sont montrés très heureux que ce policier leur offre une console de jeux. Même le bébé regarde les enfants jouer au soccer sur la console, rapporte-t-elle.

« Ç’a été tout naturel pour lui de faire plaisir aux enfants et de leur donner sa XBox », a résumé Ann Mathieu, porte-parole à la Sûreté du Québec. Elle ajoute que le policier Pellerin a connu la famille dans le cadre de son travail et que des liens s’étaient créés avec les quatre enfants.

https://www.journaldequebec.com/2018/08/22/un-policier-donne-sa-xbox360-a-des-enfants

Allergique? Vous cherchez un restaurant où manger? Consultez le répertoire