Menu

Neuf mois de prison pour l’agresseur d’un enfant autiste de 10 ans

30 mai 2018

Un homme de 26 ans a été condamné, mardi, au palais de justice de Sherbrooke, à neuf mois de prison pour des gestes à caractère sexuel posés sur un petit garçon de 10 ans souffrant d’un trouble sévère du spectre de l’autisme.

Le crime pour lequel Jonathan Labrecque a plaidé coupable remonte au mois d’août 2016. Mardi, l’homme a timidement manifesté des remords en s’adressant à la juge Hélène Fabi.

Le pédophile avait été pris sur le fait par la mère de la victime. «Je suis arrivée dans la chambre à coucher. Il était étendu, nu sur le dos, mon fils, la couche abaissée, assis sur lui, et il a fait un geste pour lui toucher le pénis», a-t-elle raconté à TVA Nouvelles.

Jonathan Labrecque s’était alors défendu auprès de la mère, puis des enquêteurs, en soutenant qu’il voulait vérifier la réaction de l’enfant au toucher de son organe génital.

L’homme n’est pas le père de l’enfant. Lui et la mère du garçon ont fait vie commune pendant près de trois ans.

La grand-mère de l’enfant, Karen, pense qu’il s’agit d’un acte isolé. «Je crois sincèrement qu’il l’a choisi pour sa victime parce qu’il savait pertinemment qu’en raison de son trouble sévère de l’autisme, il ne pourrait pas dire et décrire ce qu’il lui faisait, encore moins l’identifier et le dénoncer».

«Il est légitime de s’interroger à savoir s’il y a eu d’autres agressions», a cependant mentionné la juge Hélène Fabi.

«Malheureusement, le petit garçon de 10 ans, autiste sévère, peut difficilement verbaliser ce qui a pu lui arriver», a ajouté la juge avant de condamner l’homme à neuf mois de prison sur la suggestion commune des procureurs au dossier.

Le nom de Jonathan Labrecque sera inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

http://www.tvanouvelles.ca/2018/05/30/neuf-mois-de-prison-pour-lagresseur-dun-enfant-autiste-de-10-ans

Allergique? Vous cherchez un restaurant où manger? Consultez le répertoire