Menu

L’EpiPen de nouveau en rupture de stock

12 avril 2018

Pour une deuxième fois depuis janvier, Pfizer a signalé jeudi une pénurie de ses auto-injecteurs EpiPen au Canada.

«Ces restrictions sont dues aux retards à l’usine de fabrication et à des quantités limitées d’un composant du produit fourni par un tiers», a expliqué la compagnie pharmaceutique dans un communiqué diffusé jeudi.

Une première pénurie d’auto-injecteurs EpiPen avait été rapportée par Pfizer en janvier dernier.

La rupture de stock ne touchait alors que les auto-injecteurs EpiPen de 0,3 mg. Pfizer anticipe maintenant que le produit EpiPen Jr de 0,15 mg sera lui aussi touché à compter du 13 avril, selon Santé Canada.

«Une pénurie ne signifie pas nécessairement que les pharmacies ne disposent plus de stocks. Pour l’instant, l’entreprise indique qu’une quantité limitée des deux produits est toujours offerte et que les stocks restants sont soigneusement gérés à l’échelle nationale», peut-on lire dans un avis de Santé Canada.

L’EpiPen sert à administrer en cas d’urgence une dose d’adrénaline aux patients qui risquent de faire une réaction allergique potentiellement mortelle. Il n’existe aucune alternative au produit sur le marché canadien.

«Pfizer comprend les problèmes que ces restrictions continues occasionnent aux patients et au milieu de la santé et s’en excuse», a indiqué l’entreprise.

Santé Canada a rappelé jeudi qu’un auto-injecteur est bon jusqu’à la dernière journée de son mois de péremption.

Dans un cas où une personne ne disposerait que d’un injecteur expiré, Santé Canada recommande d’utiliser le produit périmé et d’appeler immédiatement le 9‐1‐1. «Que le produit soit périmé ou non, vous devriez vous rendre à l’hôpital le plus près dès que possible après l’administration du produit, comme il est indiqué sur l’étiquette», a expliqué l’agence fédérale dans un communiqué.

http://www.tvanouvelles.ca/2018/04/12/lepipen-de-nouveau-en-rupture-de-stock-1

 

Allergique? Vous cherchez un restaurant où manger? Consultez le répertoire