Menu

L’homme allergique au saumon veut 420 000 $

28 septembre 2016
Simon-Pierre Canuel avait commandé un tartare de bœuf, mais reçu un tartare de saumon. Il a subi une réaction allergique grave et a dû être hospitalisé.

SHERBROOKE | L’homme qui a eu une réaction allergique après avoir consommé un tartare de saumon dans un restaurant de Sherbrooke poursuit la station de radio du FM93 et le journaliste Mathieu Boivin pour 420 000 $.

Le 31 août, le journaliste rapportait sur les ondes du FM93 que Simon-Pierre Canuel aurait eu des réactions allergiques dans au moins deux autres restaurants, dont un en Europe, et que des sommes avaient ensuite été réclamées. Des faits que le principal intéressé avait réfutés dès leur sortie.

Selon la poursuite, les propos diffusés par le FM93 laissent croire que le Gatinois­­ de 34 ans aurait orchestré les événements survenus au restaurant le Tapageur de Sherbrooke en mai dernier. L’avocat de Simon-Pierre Canuel, François Daigle, précise qu’aucune preuve n’existe à cet effet.

Abonné aux tribunaux

L’ex-conjoint de Simon-Pierre Canuel, Alexandre Martin, se rappelle très bien un des événements survenus dans un restaurant du Luxembourg.

«Je m’en rappelle parce qu’il avait fait un scandale. Il disait que c’était la faute de l’hôtel et voulait que le médecin fournisse une attestation précisant qu’il avait été intoxiqué à la salmonell­e. Le médecin n’était pas de cet avis et l’avait mis dehors», se souvient Alexandre Martin.

Selon lui, Simon-Pierre Canuel est d’un tempérament vindicatif et il n’hésite pas à utiliser les tribunaux, mais il n’a pas poursuivi l’établissement du Luxembourg où il avait eu un malaise.

Simon-Pierre Canuel réclame 400 000 $ à Cogéco Média pour troubles et inconvénients, atteinte à la réputation et violation de la Charte des droits et libertés. Il réclame également 20 000 $ au journaliste Mathieu Boivin à titre de réparation exemplaire.

«Il apparaît également que les principes journalistiques de base […] n’ont pas été respectés et que l’intérêt des défendeurs solidaires était de sortir une nouvelle retentissante, eût-elle été inexacte», peut-on lire dans la poursuite.

Le directeur de la programmation du FM93, Pierre Martineau, n’a pas voulu émettre de commentaires concernant cette poursuite. Dès la diffusion des faits allégués, la station avait reçu une mise en demeure de Simon-Pierre Canuel qui réclamait des preuves concernant la fiabilité de leur source.

À cet effet, M. Martineau précise qu’il n’est absolument pas question que le nom de cette source soit dévoilé.

«On laisse ça entre les mains des avocats», mentionne-t-il.

Conséquences

À la suite de cette diffusion, M. Canuel affirme avoir dû changer son numéro de téléphone cellulaire, fermer ses comptes de médias sociaux et cesser les activités sur le site internet de son entreprise.

«Alors que le demandeur est la victime d’un incident fautif du restaurant Le Tapageur­­, on le traitait comme l’auteur d’actes malhonnêtes et disgracieux, prétendant ouvertement qu’il aurait mangé des produits qui lui sont allergènes volontairement­­», peut-on y lire.

http://www.journaldemontreal.com/2016/09/28/lhomme-allergique-au-saumon-veut-420-000

 

Allergique? Vous cherchez un restaurant où manger? Consultez le répertoire